Laurent Wauquiez, le grand renfermement (Les Jours)

Laurent Wauquiez a été élu chef des Républicains ce dimanche. Pour servir son ambition nationale, il a instrumentalisé sa région.

C’est le banquet à la fin de l’album de campagne de Laurent Wauquiez. Ce jeudi 7 décembre, à Saint-Priest, en périphérie de Lyon, le candidat ultra-favori pour prendre la tête des Républicains lors du congrès de ce week-end donne son dernier gros meeting avant le scrutin. En guise de barde, la sono passe l’intégrale de Johnny Hallyday, décédé mercredi. Puis, devant près de 700 partisans, « l’idole des jeunes » traverse la salle des fêtes escorté par ses chers étudiant de l’UNI. « Ça fait du bien d’être de retour à la maison », lance-t-il sur scène. Comme en écho, ce dimanche 10 décembre après son élection dès le premier tour avec 74,64 % des voix, sa première phrase a été : «Oui, nous pouvons le dire, la droite est de retour.» 



We Report © 2017 // contact ) @ ( wereport.fr