A Vénissieux, après le tabassage de Bassem Braïki : «Il ne faut pas provoquer un con…» (Libération)

A Vénissieux, après le tabassage de Bassem Braïki : «Il ne faut pas provoquer un con…» (Libération)

Dans la ville du blogueur, passé à tabac mardi, l’incident est sur toutes les lèvres. Le rappeur Sadek, qui a reconnu publiquement les faits, a été interpellé ce mercredi.

La vidéo de son passage à tabac embrase les réseaux sociaux depuis mardi. Bassem Braïki, le blogueur originaire de Vénissieux (Rhône) «va un peu mieux physiquement mais il accuse le coup psychologiquement», explique à Libération son frère Bayrem, adjoint à la mairie (PCF) de cette ville de 66 000 habitants à la périphérie de Lyon. Ce mercredi matin, Bassem Braïki a pu quitter temporairement l’hôpital pour déposer plainte contre Sadek, le rappeur venu de la région parisienne, dans la nuit de lundi à mardi, mener une expédition punitive contre le Vénissian de 39 ans suite à un clash en ligne….

Article à lire sur LIBERATION

Crédit photo : LIBERATION © Alberto Campi 2020

About the Author: et

Maïté Darnault

Maïté Darnault, journaliste presse écrite, print et web. Basé à Lyon. Après dix ans de vie parisienne, dont sept au Monde (au Monde des religions puis à M Le Magazine du Monde), une escale en Nouvelle-Calédonie, différents voyages et reportages en tant qu’indépendante, la journaliste Maïté Darnault, formée au CUEJ de Strasbourg, est désormais basée en Rhône-Alpes. Reporter, enquêtrice, storyteller sur des sujets nationaux et internationaux, avec une prédilection pour les sujets de société, elle est aujourd’hui correspondante de Libération à Lyon et collabore avec des médias en ligne et des titres de presse magazine nationaux et régionaux. Collaborations : Libération (correspondance à Lyon), Les Jours, Médiacités, Acteurs de l’économie, Vivre à Grenoble, La Cité… Enseignante presse écrite pour des formations en journalisme.

Alberto Campi

Alberto Campi, photojournaliste. Basé entre Genève et Grenoble. Adepte du « slow journalisme », Alberto Campi est indépendant depuis 2007. Italien de naissance, migrant par vocation. Correspondant pour le mensuel suisse La Cité. Il a publié sur : La Cité, Mediacités, Mediapart, Irin News, La Tribune de Genève, Il Corriere della Sera, La Stampa, Internazionale, Visionscarto.net, Il Fotografo, Witness Journal, Capital, Vivre Ensemble… Il collabore avec le département de géographie et d’environnement de l’Université de Genève et la HETS à Genève. Prix : World Report Award, catégorie « Single Shot », au festival de la photographie éthique de Lodi (Italie), en 2017. Prix international DevReporter 2016, avec Mathieu Martiniere et Daphné Gastaldi, pour des reportages sur les Roms en Roumanie et Slovaquie. Lauréat du Swiss Photo Award 2012, catégorie « Reportage », pour son travail sur l’immigration en Grèce, « Beyond Evros Wall ». Site perso : www.albertocampiphoto.com

Contacts

contact ]@[ wereport.fr

Daphné Gastaldi: daphne ]@[ wereport.fr

PGP Public key bit.ly/1hkbcUV 

Mathieu Martiniere: mathieu ]@[ wereport.fr

PGP Public Key : lc.cx/Znh

Robert Schmidt: robert ]@[ wereport.fr

PGP Public Key : ow.ly/SGVVS  

Maïté Darnault: maite ]@[ wereport.fr

Alberto Campi: alberto ]@[ wereport.fr

Mathieu Périsse: mathieup ]@[ wereport.fr

Federico Franchini: federico ]@[ wereport.fr

Alexander Abdelillah: abdelilah ]@[ posteo.de

GPG : 23CFE852