HUBLOT : Ces jeunes Bosniens qui ne veulent pas quitter leurs terres (La Cité)

Nous sommes en Bosnie-Herzégovine, dans la campagne autour de la ville de Tuzla. Ici, en 2014, grâce à l’initiative de quelques familles rurales de la petite ville de Živinice et le soutien de la Fédération régionale des maisons familiales rurales de Rhône-Alpes, l’association PREC a été fondée, avec pour but de réunir, coordonner et former les jeunes de la région à l’agriculture et au tourisme rural.
    Médina, 19 ans, étudiante en littérature turque à Tuzla et membre actif du PREC, affirme qu’elle n’a aucune intention de quitter son pays pour aller tenter sa chance à l’étranger et ajoute: «Ma famille n’est pas partie pendant la guerre, il n’est pas question que je le fasse moi maintenant! Ici, à la campagne, je peux inventer et porter à terme tout type de projet en toute indépendance. Parce qu’ici il n’y a que ça à faire!» Étudier la littérature et travailler la terre en partageant le savoir et le labeur avec les autres jeunes du lieu….

 

 

Voir le portfolio d’Alberto Campi dans la rubrique « Hublot » du journal suisse La Cité.



We Report © 2017 // contact ) @ ( wereport.fr