Kamarad africain (Alberto Campi)

Kamarad africain! (RFI)

Très loin de leur pays d’origine, ils sont venus étudier à l’Est au temps de l’Union soviétique, et ils ont obtenu des diplômes. Mais, à la différence des autres boursiers, ils ont décidé de rester dans ce pays appelé alors la Tchécoslovaquie.
Guidés par le Béninois Yves Ogou, nous rencontrons la communauté africaine de Slovaquie, et nous revivons tous les moments forts de sa vie soviétique ! Son arrivée à la gare de Kosice, ses premiers cours de langue, sa rentrée universitaire, son mariage avec une Slovaque… mais aussi le racisme, la révolution de velours et l’effondrement du bloc soviétique.
Kamarad africain, c’est une plongée au cœur de la vie quotidienne à l’Est, vue et vécue par un Africain.

Un reportage proposé par Daphné Gastaldi et réalisé par Cécile Pompéani pour La Marche du monde. Avec un diaporama d’Alberto Campi.

Ecouter sur RFI

Pour aller plus loin, retrouvez le travail photo d’Alberto Campi sur les anciens étudiants africains de Tchécoslovaquie.

Diaporama photo sur RFI

Vous pouvez également lire l’article publié sur RFI « L’histoire oubliée des étudiants africains au pays des Soviets ».

Article sur RFI

Et l’analyse historique sur cette migration estudiantine pendant la guerre froide, de l’Afrique à l’URSS et ses pays satellites.

A lire sur RFI

 

 

 

 

 



We Report © 2017 // contact ) @ ( wereport.fr