Peevski, un parrain bulgare bientôt à Strasbourg (Slate)

Peevski, un parrain bulgare bientôt à Strasbourg (Slate)

Lors de la manifestation contre Delyan Peevski, le 14 juin 2013 à Sofia (REUTERS/Stoyan Nenov)

(REUTERS/Stoyan Nenov)

Soupçonné d’évasion fiscale et de trafic d’influence, il contrôle, à seulement 33 ans, la moitié de la presse du pays et possède sa propre garde privée. Symbole d’une caste politique dévoyée, il attise les braises d’un «printemps bulgare»… et devrait bientôt siéger à Strasbourg.

 

« Octabka! Octabka! » Le 14 juin 2013, plus de 10.000 Bulgares défilent dans les rues de Sofia en criant ce mot signifiant «démission». Dans la foule, un slogan: «le peuple contre la mafia». Et ces pancartes, ces symboles, trident rouge, masque de cochon et pieuvre tentaculaire, renvoient tous à la même personne: Delyan Peevski.

Lire la suite sur Slate.fr

By | 2014-07-12T15:21:00+00:00 25/05/2014|Tags: , , , , , |

About the Author:

Mathieu Martiniere

Basé à Lyon (France), Mathieu Martiniere travaille sur des enquêtes au long cours pour des médias français et européens. Il est également enseignant en école de journalisme et intervenant sur des ateliers d’éducation aux médias. Il collabore avec Mediapart, ARTE, La Cité, Les Jours, Mediacités ou encore La Tribune de Genève.

Contacts

contact ]@[ wereport.fr

Daphné Gastaldi: daphne ]@[ wereport.fr

PGP Public key bit.ly/1hkbcUV 

Mathieu Martiniere: mathieu ]@[ wereport.fr

PGP Public Key : lc.cx/Znh

Robert Schmidt: robert ]@[ wereport.fr

PGP Public Key : ow.ly/SGVVS  

Maïté Darnault: Maite ]@[ wereport.fr

Alberto Campi: Alberto ]@[ wereport.fr

Mathieu Périsse: mathieup ]@[ wereport.fr

Federico Franchini: federico ]@[ wereport.fr

Pierre Gouyou Beauchamps: pierregbmail ]@[ gmail.com