Ukraine, une Coupe du monde par procuration (Slate)

Ukraine, une Coupe du monde par procuration (Slate)

REUTERS/Benoît Teissier.

REUTERS/Benoît Teissier.

En novembre dernier, l’équipe de France privait l’Ukraine de voyage au Brésil. Huit mois plus tard, le pays traverse la plus grave crise politique de son histoire. Comment une nation de foot éclatée et menacée vit-elle la compétition?

 

C’est du Raymond Domenech dans le texte. «Involontairement, nous sommes peut-être responsables de la crise en Ukraine», analyse l’ancien sélectionneur des Bleus, géopolitologue en herbe, dans le numéro de juillet de GQ. «Il y a eu le match de l’Ukraine. Quand je vois dans quel état on a mis l’Ukraine, ça me désespère! Si l’Ukraine avait gagné…»

Lire la suite sur Slate.fr

By | 2014-07-09T13:19:51+00:00 02/07/2014|Tags: , , , , , |

About the Author:

Mathieu Martiniere

Basé à Lyon (France), Mathieu Martiniere travaille sur des enquêtes au long cours pour des médias français et européens. Il est également enseignant en école de journalisme et intervenant sur des ateliers d’éducation aux médias. Il collabore avec Mediapart, ARTE, La Cité, Les Jours, Mediacités ou encore La Tribune de Genève.

Contacts

contact ]@[ wereport.fr

Daphné Gastaldi: daphne ]@[ wereport.fr

PGP Public key bit.ly/1hkbcUV 

Mathieu Martiniere: mathieu ]@[ wereport.fr

PGP Public Key : lc.cx/Znh

Robert Schmidt: robert ]@[ wereport.fr

PGP Public Key : ow.ly/SGVVS  

Maïté Darnault: Maite ]@[ wereport.fr

Alberto Campi: Alberto ]@[ wereport.fr

Mathieu Périsse: mathieup ]@[ wereport.fr

Federico Franchini: federico ]@[ wereport.fr

Pierre Gouyou Beauchamps: pierregbmail ]@[ gmail.com