Alors que la capitale des Gaules est menacée d’attaque par la télévision russe, «Libé» liste ses dix bonnes adresses pour apprécier la ville au lieu de la pilonner.

«Peut-être devrait-on réaliser un sondage pour savoir quelles villes ils [les Européens] n’ont pas peur de perdre ?» Cet avertissement, c’est le présentateur de télé Vladimir Soloviev, visage «brutal et agressif» de la propagande du Kremlin, comme Libé l’écrivait en 2022, qui l’a lancé le 3 mars sur la chaîne d’Etat russe Rossiya 1. En plateau, il a ainsi devisé avec sérieux, en compagnie d’autres hommes aux sourires retenus, pour établir un top 5 des villes à bombarder en France et en Allemagne. Paris, Marseille, Lyon, Hamburg ou Munich ? «Lyon est une bonne ville, il y a un festival des lumières là-bas», a souligné un chroniqueur en référence à la fête des Lumières, célébration religieuse devenue l’une des vitrines touristiques de la troisième ville du pays. Si vous aviez échappé à cette séquence glaçante, tant mieux pour vous. Sinon, autant en rire, et en profiter pour vous recommander quelques lieux qui justifient d’épargner la capitale des Gaules.

1.Parce qu’on peut y savourer la meilleure tarte à la praline du monde, dans le Ve arrondissement et désormais aussi dans le VIIe.

2.Parce qu’à l’apéro, on ne peut pas se passer du combo bière artisanale et Flammekueche maison du Bieristan, cette petite «république sécessionniste et terroiriste» de Villeurbanne, comme elle se présente elle-même.

3.Parce que Guignol, avec son gourdin, n’a jamais peur des vilains, même s’ils se prénomment Vladimir.

4.Parce que cette année, le festival électro et indé Nuits sonores fêtera ses 21 ans, et que ça fait aussi vingt et un ans qu’on kiffe leur son.

5.Parce qu’un tablier de sapeur n’est pas qu’une histoire de cul et qu’on n’a toujours pas compris l’intérêt d’une quenelle sauce Nantua.

6.Parce que ce ne serait pas du jeu pour l’Olympique lyonnais, dont on espère assister à la remontada de notre vivant.

7.Parce que Lyon ne s’est pas faite en un jour et possède une des plus riches collections archéologiques de France sur l’Empire romain.

8.Parce la construction de l’excellent musée des Confluences a déjà coûté beaucoup trop cher. Et que juste à côté, il y a Karlito, la cantine bio italienne du Mob Hôtel avec sa terrasse et sa formule «Parents indignes» du dimanche. Où quelqu’un d’autre que vous ambiance vos enfants avec de la pizza et un atelier artistique.

9.Parce que la place de l’hôtel de ville («HDV» pour les jeunes) reste un des meilleurs spots d’Europe pour les skateurs street. Et qu’avec un peu de chance, on peut y croiser Aurélien Giraud torse nu qui s’entraîne pour les JO....

Article à lire sur Libération

Crédit photo : Libération © Olivier Chassignole/AFP 2024