Dans les Grisons, les vallées italophones se muent en zones offshore (La Cité)

Depuis 2014, dans le val Mesolcina et le val Calanca, le nombre de sociétés-écran a triplé, passant de 500 à plus de 1500. Soit une par cinq habitants. Le malaise grandit dans la population locale.

À lire sur La Cité



We Report © 2017 // contact ) @ ( wereport.fr