Articles by Federico Franchini


0

Affaire Petrobras: la banque genevoise Heritage épinglée par la FINMA (La Cité)

Dans un document du Département fédéral des finances, dont La Cité a obtenu une copie, le gendarme suisse du marché financier reproche à l’établissement ses manquements en lien avec le dossier brésilien. 21 novembre 2017 — La banque genevoise Heritage a gravement enfreint le droit de la surveillance dans le cadre de l’affaire Petrobras. C’est…

0

Les têtes continuent de tomber dans l’affaire Petrobras (La Cité)

La justice brésilienne vient de condamner Pedro Augusto Cortes Xavier Bastos. Cet ancien directeur de la division internationale de Petrobras utilisait la défunte BSI de Zurich pour cacher l’argent de la corruption. L’homme est le huitième haut cadre de la société pétrolière à écoper d’une peine de prison. 6 novembre 2017 — Le verdict est…

0

Le scandale Petrobras fait un détour par Lausanne (La Cité)

Une fiduciaire lausannoise est au cœur du rachat frauduleux de la plus grande entreprise pétrochimique d’Amérique latine. 16 octobre 2017 — Les investigations sur l’affaire Petrobras, le plus grand scandale financier de l’histoire, mènent à Lausanne. Plus précisément dans les bureaux de Gestar Financial Services, une fiduciaire aujourd’hui en liquidation qui a servi de courroie…

0

Soutenu par la Confédération, le gazoduc TAP joue son avenir (La Cité)

Le projet de pipeline trans-adriatique, ou TAP, avance en terrain miné. Ce gazoduc reliant l’Azerbaïdjan à l’Italie, en passant par la Grèce et l’Albanie, est conçu pour approvisionner l’Europe en gaz naturel dès 2020. Face à l’opposition, virulente, qui grossit en Italie, et à l’incertitude pesant sur le financement, ce délai risque de ne pas…

0

Caviar Diplomacy, le lobbyisme dévoyé de l’Azerbaïdjan au Conseil de l’Europe (La Cité)

On l’appelle Caviar Diplomacy, «un mélange de faveurs, de pots-de-vin, et de chantage aussi», dont le but est de s’assurer les votes favorables au gouvernement de Bakou. À Strasbourg, les auteurs de ce lobbying agressif ont franchi la ligne rouge. Une enquête parlementaire vient d’être officiellement demandée par les délégués suisse au Conseil de l’Europe….

0

Comment des entreprises italiennes exploitent des ouvriers italiens en Suisse (La Cité)

Du Tessin à Genève, les autorités constatent une hausse de cas d’exploitation de travailleurs détachés qui touchent de 600 à 1300 francs par mois au lieu des 4000 francs figurant dans leur contrat de travail. Des prélèvements injustifiés parfois de plus de 3000 sur les fiches de salaires sont frauduleusement effectués. Ce système a éclaté…

We Report © 2017 // contact ) @ ( wereport.fr