Lyon-III, laboratoire de la réforme divisé en son sein (Libération)

L’université citée en exemple par le gouvernement pour son accompagnement des étudiants a inspiré les mesures mises en place. Mais plusieurs professeurs dénoncent un tri à l’entrée de la fac et un manque criant de moyens.

Dans les amphis de la Manufacture des tabacs, la fin des examens a sonné la reprise des cours. Cette ancienne usine, briques orange et toits d’ardoise, est le principal campus de l’université Jean-Moulin (Lyon-III), spécialisée en sciences humaines et sociales. En 2016-2017, elle a accueilli plus de 29 000 étudiants, dont 65 % en droit et en gestion. Deux filières très demandées, au sein desquelles la question de la sélection à l’entrée et du taux d’échec se pose de longue date. C’est en s’appuyant sur cette expérience que Lyon-III fait aujourd’hui figure de bon élève auprès de l’exécutif, dans le cadre du projet de loi relatif à l’orientation et à la réussite des étudiants. Lire la suite sur Libération.fr



We Report © 2017 // contact ) @ ( wereport.fr