Au Cambodge, avec les mineurs qui creusent à mains nues (La Cité)

Au Cambodge, avec les mineurs qui creusent à mains nues (La Cité)

Ils se disent «mineurs freelance». Ils gagnent de quoi survivre en fouillant et ravinant sans rêlache la terre rouge et ferreuse du Cambodge à la recherche de zircons bleus, pierres précieuses prisées pour leur valeur ornementale. Le photojournaliste Alberto Campi est allé à leur rencontre.

Dans le nord-est du Cambodge, une région, celle du Ratanakiri, est connue pour les pierres précieuses, les zircons bleus, que sa terre rouge dissimule dans son ventre. écarlate, ferreuse, cette terre riche a été arrachée aux racines d’une forêt tropicale déboisée en quelques années pour faire place à de vastes plantations de caoutchouc, de manioc, de poivre ou de noix de macadamia.

Dans le village de Bar Kaev, une fois quittée la grande route qui conduit au Vietnam, à une quarantaine de kilomètres, commence l’une de ces plantations. Dans les collines pourpres, des arbustes cherchent à se réapproprier la surface sur laquelle s’étendait autrefois la forêt. Le long du chemin qui les traverse apparaissent ici et là des trous profonds. Autant de cicatrices laissées par des mines abandonnées de zircon. Celles qui sont encore en activité sont immédiatement reconnaissables: une toile est tendue au-dessus d’une crevasse, sorte d’auvent de fortune censé protéger les mineurs du soleil quand ils travaillent à la surface...

Article à lire sur LA CITE

Crédit photo : LA CITE © Alberto Campi | We Report 20017

By | 2018-03-14T10:47:09+00:00 13/05/2017|Tags: , , , , , , |

About the Author:

Alberto Campi

Alberto Campi, photojournaliste. Basé entre Genève et Grenoble. Adepte du « slow journalisme », Alberto Campi est indépendant depuis 2007. Italien de naissance, migrant par vocation. Correspondant pour le mensuel suisse La Cité. Il a publié sur : La Cité, Mediacités, Mediapart, Irin News, La Tribune de Genève, Il Corriere della Sera, La Stampa, Internazionale, Visionscarto.net, Il Fotografo, Witness Journal, Capital, Vivre Ensemble… Il collabore avec le département de géographie et d’environnement de l’Université de Genève et la HETS à Genève. Prix : World Report Award, catégorie « Single Shot », au festival de la photographie éthique de Lodi (Italie), en 2017. Prix international DevReporter 2016, avec Mathieu Martiniere et Daphné Gastaldi, pour des reportages sur les Roms en Roumanie et Slovaquie. Lauréat du Swiss Photo Award 2012, catégorie « Reportage », pour son travail sur l’immigration en Grèce, « Beyond Evros Wall ». Site perso : www.albertocampiphoto.com

Contacts

contact ]@[ wereport.fr

Daphné Gastaldi: daphne ]@[ wereport.fr

PGP Public key bit.ly/1hkbcUV 

Mathieu Martiniere: mathieu ]@[ wereport.fr

PGP Public Key : lc.cx/Znh

Robert Schmidt: robert ]@[ wereport.fr

PGP Public Key : ow.ly/SGVVS  

Maïté Darnault: Maite ]@[ wereport.fr

Alberto Campi: Alberto ]@[ wereport.fr

Mathieu Périsse: mathieup ]@[ wereport.fr

Federico Franchini: federico ]@[ wereport.fr

Pierre Gouyou Beauchamps: pierregbmail ]@[ gmail.com