La résistance des intellectuels turcs à l’étranger (RFI)

Asli Erdogan, romancière turque accusée de propagande terroriste, n’est pas, et de loin, la seule intellectuelle turque à être victime des purges qui ont suivi le putsch manqué du 15 juillet 2016. Nombreux sont celles et ceux, chercheurs, universitaires, qui ont fui leur pays et qui, de l’étranger, organisent la résistance intellectuelle. Ils dénoncent la répression du président Erdogan et demandent la paix au Kurdistan. Il y a quelques jours, ils ont lancé un appel au boycott, pour mettre fin aux collaborations avec les universités turques jugées complices. Ces chercheurs demandent aux facultés du monde entier d’accueillir les intellectuels persécutés. En Suisse, Daphné Gastaldi a rencontré deux académiciens à l’origine de ce combat.

Ecouter sur Accents d’Europe (RFI)


We Report © 2017 // contact ) @ ( wereport.fr